Qu’est ce que le Storytelling ?

Le storytelling c’est raconter une histoire, c’est le fait d’utiliser un récit dans le cadre d’une stratégie de communication. En anglais, le  storytelling se traduit “communication narrative”. Il peut être utilisé en communication externe, en communication interne et en communication politique.

Le storytelling consiste à intégrer une histoire autour d’une marque, d’un produit, d’un service, d’une destination, l’objectif est de tenir en haleine les consommateurs avec des contenus qui les inciteront à vous voir, à vous lire,  à vous parcourir, à vous vivre, à vous recommander,  principalement sur les réseaux sociaux, tout en y glissant les arguments, les avantages qui les conforteront dans leurs choix d’achat.

Le Storytelling est viral, il participe à la vie des contenus de la marque auprès du plus grand nombre de personnes ciblées, ils génère de fortes recommandations au travers d’interactions (partages, commentaires, likes, Tags d’amis, Hashtags) générés, sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Instagram, Pinterest, Snapchat, Tik Tok, Youtube), sur les messageries privées (Messenger, Whatsapp), avec les mails, les blogs et les sites internet, 

La technique du storytelling permet de capter l’attention, de créer de l’affect, de susciter l’émotion, de travailler l’identité de marque pour favoriser la mémorisation des produits et services. Le Storytelling peut être utilisée pour élever la marque à un rang de mythe, au travers d’histoires réelles et imaginaires.

Ce type de communication peut être utilisé ponctuellement pour la promotion d’un produit, d’un service, d’une destination.

Comment faire un Storytelling ?

Il faut raconter une belle histoire scénarisée en partant de l’identité de marque (Voir Plateforme de marque),  comme dans une “Saison TV”, pour sensibiliser,  tenir en haleine, toucher l’imaginaire des consommateurs ciblés !

Cette histoire peut être un mélange de réalité et d’irréel , il faut forcer sur la découverte, le nourrir avec des nouveautés, avec des repères culturels qui créeront l’adhésion.

Le Storytelling permet d’associer toutes sortes de contenus autour d’un scénario avec des animations, des activations & dispositifs, des événements ( Temps forts de la marque ), des influenceurs & Ambassadeurs & égéries,  des contenus graphiques  tendances commes les Stories, des truchements narratifs avec des podcasts, des sagas de micro-vidéos, des reportages etc.

Comment réussir son Storytelling et son Community Management ?

Le Community Management participe activement au Storytelling, il  fait partie des leviers marketing au sein d’une stratégie de communication digitale & Social Media, c’est la prise de parole sur les différents réseaux sociaux ou médias sociaux,  d’une marque, d’une destination, d’une association,  dans le cadre d’une stratégie éditoriale et graphique bien étudiée,  avec l’animation de contenus pertinents et la modération des conversations..

Le Community Management intègre les compétences suivantes dans le cadre d’un Storytelling  :

  • Une rédaction web irréprochable
  • Créer et animer  une communauté ou des communautés de Followers & Fans (Page Facebook, Page Instagram, Compte Twitter,  Compte Pinterst, Chaîne Youtube, Compte Snapchat, Compte Tik Tok, Page Linkedin, Page Viadeo)
  • Créer des contenus pertinents à publier sur les réseaux  (textes,  photos,  vidéos,  Gifs,  Stories & publications graphiques, infographie ) en lien avec la ligne éditoriale et graphique définie et garantir l’image de marque
  • Créer et publier des dispositifs jeux concours Timeline sur les réseaux
  • Créer de l’engagement sur les contenus publiés, interagir avec la communauté ou les communautés
  • Fédérer une communauté ou les communautés de fans, interagir, fidéliser, piloter.
  • Sponsoriser des publications sur les réseaux sociaux (Publication avec publicité sur le mur & Facebook Ads & Instagram Ads & Twitter Ads )
  • Lancer des campagnes de publicité (Social Ads) sur les réseaux sociaux en intégrant les messageries privées comme Messenger et Whatsapp ( Whatsapp Business )
  • Modérer les conversations,  les messages des communautés et des messageries privées, prévenir les bad buzz & Faire de la veille ( Listening & E réputation ) et être disponible, réactif pour répondre à une possible gestion de crise, il faut préserver la réputation de la marque ou des marques en gestion.
  • Faire de la veille sur les actualités tendances sur les réseaux sociaux pour être au courant des dernières astuces ou des nouveaux réseaux sociaux
  • Sourcer, Gérer et animer une communauté d’influenceurs & blogueurs & ambassadeurs
  • Faire de la veille concurrentielle & réaliser des benchmarks concurrentiels
  • Réaliser des reporting analytics des actions menées
  • Maîtrise des outils & Logiciels Photoshop, Google Drive, suite Adobe dont After effects, Agorapuls, Hootsuite, Social Insider, Radarly, Digimind, Sindup, Kolsquare

NB : il est important d’avoir une ligne éditoriale et graphique sur les réseaux sociaux en accord avec la plateforme de marque.

Comment réussir son Storytelling en accord avec sa  plateforme de marque ? 

La plateforme de marque incarne l’identité d’une marque ou d’une entreprise, à la fois sur la forme et sur le fond. Elle apporte des réponses à des questions essentielles comme :

  • l’identité : qui sommes-nous ? Comment se définir ?
  • la mission : quelle est notre raison d’être ? À quoi servons-nous ?
  • la vision : vers quoi allons-nous ? Quel est le but à atteindre dans les prochaines années ?
  • les valeurs : quelles sont les valeurs que nous défendons ? Nos atouts, nos qualités ?
  • la promesse : quelle est notre valeur ajoutée ?  En quoi sommes-nous uniques pour nos clients ?

Votre Storytelling doit intégrer tous ces éléments pour être réussi !

La stratégie de présence sur les réseaux sociaux intégrant votre Storytelling :

La communication sur les réseaux sociaux ( gérer les réseaux ) permet de développer sa notoriété,  elle crée un échange en direct avec les followers & consommateurs via des créations de contenus, elle participe activement à la gestion de l’image de marque Social Media.et doit être validée par le responsable de la communication. 

L’animation des communautés, la présence de la marque via les réseaux sociaux, demande une présence de tous les instants à mesurer,  en fonction de l’audience & la notoriété de votre marque, des outils de veil sont nécessaires.

Devenir Social ou comment devenir Social peut être simple, il faut être force de proposition auprès des followers avec la création de contenus à forte valeur ajoutée, répondant aux objectifs de votre Storytelling.

A prendre en compte, ces nouveaux médias intègrent de nouveaux métiers.La stratégie Social media passe par une stratégie éditoriale et graphique, intégrant un Tone of voice de la marque pour bien asseoir l’identité de marque sur les réseaux.

Quels sont les compétences nécessaires d’un bon Community Manager ?

Le métier Community Manager ( gestionnaire de communauté ou animateur de communauté ), consiste à appliquer la stratégie de présence sur les réseaux sociaux qui a été définie lors d’un Social Media Workshop avec la marque pour accroître votre notoriété et gérer votre image.

Il  intègre les compétences suivantes   :

Les missions du Community Manager :

– il doit avoir une culture web et faire une veille technologique, savoir communiquer sur les réseaux, savoir mettre en place une communauté, développer une communauté, des qualités rédactionnelles créatives, graphiques, être modérateur, avoir une rédaction web sans faute d’orthographe & grammaire et  conjugaison  est un impératif

– Savoir créer une communauté de followers ou des communautés de followers via les réseaux

– Savoir créer du contenu pertinent, avec des formats de publication tendances, l’hashtag ou les hashtags dédiés,  en lien avec ligne éditoriale et la stratégie digitale / Social Media mise en place sur les réseaux sociaux & médias sociaux. 

– la capacité d’analyser le fruit de ses actions en fonction des KPIs mis en place autour de la marque

– savoir sponsoriser toutes vos publications ( publicités sur les posts : Facebook Ads, Instagram Ads, Twitter Ads, Messenger Ads, Whatsapp Ads, Pinterest Ads, Youtube Ads ).

– savoir lancer des campagnes Social Ads en Dark Post et sur les messageries privée

– la capacité d’écoute et de réponse

– être réactif,  interagir avec la communauté de followers, générer de l’engagement,  modérer les commentaires, répondre aux followers & fans en commentaire sur les posts ou en messagerie privée , il doit aimer sa communauté, améliorer votre réputation

– faire une veille permanente de l’actualité sur laquelle le Community Manager va pouvoir rebondir pour faire profiter à la marque des audiences du moment et générer de forts engagements

Pour résumer, le Community Management au sein d’une stratégie Social Media, consiste  :

  • Applique la stratégie mise en place de la  marque ou destination sur les réseaux sociaux
  • Recruter les communautés de fans sur les réseaux ou il faut être présent
  • Faire de la veille sur sa thématique de la marque
  • Échanger avec sa communauté & ses communautés au travers de posts, être réactif 
  • Informer, créer de l’engagement, fédérer, fidéliser

Quelles sont les principales missions du Social Media Management dans une stratégie de Storytelling ?

Il s’effectue principalement sur les réseaux sociaux mais les compétences sont tellement variées qu’il n’est pas rare d’inclure des missions sur le site internet et le blog de la marque ou de la destination.

La stratégie et la ligne éditoriale :

Dans certaines situations, la stratégie et la ligne éditoriale seront créées par le Social Media Manager, il a un rôle stratégique, il intègre la gestion de projet  ( Chef de projet ),  c’est à lui d’établir l’ensemble de la stratégie sur les réseaux sociaux. Dans d’autres situations, la stratégie aura été établie par le directeur marketing ou le directeur de la communication, en accord avec leur plateforme de marque.

La présence de marque sur les réseaux sociaux :

Le community management consiste à créer les pages & comptes Social Media de la marque ou de la destination !  il faut renseigner les aspects présentations « à propos » ou la biographie ainsi que créer une photo ou une vidéo pour la cover + un avatar d’identification..

Il est évidemment possible que les réseaux sociaux de la marque soient déjà créés, mais une actualisation est peut être à faire

Créer et produire du contenu :

La production de contenu est l’une des tâches principales du Community Management très intéressante ! Le community manager passera la majeure partie de son temps à penser et réaliser les contenus avec l’aide d’un graphiste ou d’un studio de création. Le community management ne se résume pas qu’à poster un simple statut. Il y a trois aspects lors de la création d’un post :

  • La réflexion créative intégrant les nouvelles tendances
  • La partie rédactionnelle intégrant les hashtags
  • La partie graphique ou vidéo

Les compétences du community manager doivent être variées et surtout ne pas se limiter à la rédaction.

Animer les réseaux de la marque

Les contenus créés, il faut les publier et générer des conversation autour pour engager la communauté autour des contenus de la marque, il faut créer un relationnel avec la marque et les fans, le Community Manager doit avoir pour cela une bonne culture générale, c’est aussi un rédacteur web.

Modérer les conversation

A l’aide d’outils de veille, le Community Manager doit répondre à la communauté et aux followers qui posent des questions sur la marque, il doit modérer les propos de certains,, il est garant de la réputation de l’entreprise, il intervient sur la gestion de crise.

Réaliser un planning de publication ( Calendrier rédactionnel )

Le community manager doit également prévoir ses publications dans le temps. Dans un premier temps, le planning de publication doit être réalisé en fonction des objectifs commerciaux de la marque (focus sur un produit ou une gamme), les évènements et l’actualité de l’entreprise. Le planning de publication doit également être réalisé en fonction des dates et évènements importants (nationaux et internationaux). Pour cela, rien de plus simple il vous suffit de télécharger un marronnier du social media..

Analyser les résultats & Kpis :

Mettre en place un plan d’action, et l’analyser. Si vous voulez que vos actions soient efficaces afin d’optimiser votre temps et votre budget, vous devez vous fixer des indicateurs de performances (KPIs). Les KPIs permettront au community manager de suivre leurs actions ainsi que leurs évolutions, il doit les intégrer dans des reportings.

Faire de la veille et de la curation :

Les techniques de community management évoluent en permanence. Vous devez donc impérativement être au courant des dernières pratiques tendances, des changements d’algorithmes, de nouvelles règles, etc. Vous devez également être au courant de tout ce qui se passe dans le domaine dans lequel vous évoluez (secteur d’activité de la marque pour laquelle vous travaillez). Vous devez également étudier la concurrence ( Benchmark ).

5 astuces pour être efficace sur les réseaux sociaux :

  • Être à l’écoute : le social listening est essentiel pour le community management ! Vous devez impérativement être à l’écoute de vos followers et ce qu’ils disent de vous sur les réseaux sociaux. Cela vous permettra d’ajuster et d’adapter votre stratégie rapidement et de gérer des crises.
  • Être créatif : la créativité est très importante dans le community management. C’est grâce à la créativité que vous vous démarquerez sur les réseaux sociaux et c’est également grâce à elle que vous arriverez à fédérer votre audience.
  • Savoir écrire : si vous faites beaucoup de fautes d’orthographe, vos followers ne manqueront pas de vous le faire savoir. De plus, les fautes d’orthographe donnent une image peu professionnelle et pas sérieuse.
  • Faire de la veille : cette dernière vous permettra d’être au courant des évolutions de votre secteur d’activité et des réseaux sociaux. Une veille efficace vous permettra d’avoir toujours le mot juste et de récupérer les faits d’actualités à vos propres fins.
  • Connaître sa cible sur le bout des doigts : cela vous permettra d’être complément intégrer à votre communauté et surtout la comprendre et être compris. Si vous ne pouvez pas déchiffrer le jargon de votre communauté, vous ne pourrez pas la fédérer correctement.

Nous espérons que cet article vous aidera à mieux comprendre et appréhender les missions du community management. C’est un métier en constante évolution qui nécessite une gestion habile des réseaux sociaux et une connaissance inépuisable des rouages d’internet. 

Quelles sont les cibles de consommateurs et de followers  ?

  • Les baby boomers : il y a débat, nous avons ceux nés entre 1944 et 1953, communément appelé la génération des soixante-huitards, c’est la génération dont on parle dans les débats publics, : avoir 20 ans au début du XXI siècle, c’est l’avenir de progrès, la croissance, tout cela a suscité de vrais angoisses
    • Les baby boomers 2,  ceux nés entre 1944 et 1971
  • Ils ont vécu dans la prospérité économique et le progrès social & technique. Ils sont voués à une société hiérarchique, le sens de l’effort, l’ordre, la consommation de masse s’installent avec eux. Ce sont des voyageurs, mobiles surtout pour aller voir la famille. un peu sectaires et égoïstes, c’est la génération du “Je” et de l’égo ! Ils sont aussi idéalistes et rebelles. Les Baby-boomers sont parfois opportunistes, souvent autonomes et mettent un point d’honneur à maîtriser la technologie. C’est une génération innovante, défricheuse, inventive.
  • La génération X : née entre 1960 et 1980 C’est les enfants rois, ils ont grandi dans une certaine aisance, ils prônent la qualité de vie. Ils sont Cross-générationnelle. Première génération a avoir grandi avec les jeux vidéos, connu la crise depuis l’école primaire, vécu en collocation et débuté sa carrière par une série de stages est en train de rapidement occuper les directions des entreprises tout en utilisant d’avantage les réseaux sociaux que toute autre génération. 
  • La transformation digitale des entreprises n’est pas dirigée par les Millenials mais bel et bien par la génération X, celle des laissés pour compte, celle qui n’a jamais eu de conférences ou de groupes de travail à leur sujet ! C’est vrai que l’on entend pas parler de ce groupe culturel. Tout le monde veut parler des Millennials
  • Nielsen s’y met en confirmant que la génération X est la plus connectée  en utilisant les réseaux sociaux 40 mn de plus que la génération Y ou la génération Z !
  • Les membres les plus âgés de la Génération X vont encore rester dans la population active pour 10 ans. En d’autres mots les X sont les nouveaux Baby-boomers.
  • La génération Y  (Millenials ou WE-I génération) : née entre 1980 et 2000, ils sont avides de liberté, transgressifs, rebelles, déçus par les idéologies, ils banalisent la mobilité, sont impatients et représentent ⅓ des actifs, hyperconnectés, ils sont 63% à se connecter chaque jour sur les réseaux sociaux, ils consomment de moins en moins les canaux traditionnels comme la radio ou la télé. Les réseaux sociaux représentent donc un véritable challenge pour les marques. ils vivent au quotidien une expérience globale de l’information et de la culture, il faut bien prendre en compte le fait que leur présumé individualisme fait toujours partie d’une logique de réseau.  Motivés par le multiculturalisme, ils véhiculent des valeurs d’ouverture et de partage, à travers notamment le développement du collaboratif – qu’il s’agisse de plateformes de crowfunding ou d’espaces de co-working, par exemple.  Chez eux, les innovations doivent être mises au service de valeurs sociales.De même, la génération des digital natives se sent plus concernée par les questions de libertés numériques, et notamment de respect de la vie privée, qui passe en premier lieu par la protection des données et la problématique de l’anonymat. En quête de ralentissement et de havre de paix, cette détox digitale passe par des initiatives telles que la journée nationale de déconnexion, qui a lieu en mars depuis déjà cinq ans. Chez eux, c’est bel et bien l’expérience qui prime. Imprégnés par le « more with less » et promouvant une forme d’hédonisme, les Millennials veulent retrouver ce simple moment de convivialité partagé, aboutissement de leur quête de mieux-être et de libération de soi.
  • La génération Z : née entre 2000 à 2020, ils représentent près de 30% de la population mondiale, nés après google, ils ont connu uniquement les smartphones, le wifi et ont vécu dans une période d’instabilité financière, de croissance moins longue et dans un climat baigné par le terrorisme. ils fréquentent en moyenne 2,4 canaux de recherche et vont moins sur les moteurs classiques de recherche. Ils cherchent à se singulariser. Ils recherchent le Prisx à 60% et la qualité à 47%. Ils s’intéressent à la provenance (21%), le fait que se soit unique (15%) à la mode (15%), il est important pour eux d’avoir un style unique (14%)
Quels sont les termes marketing les plus cité en Storytelling ?

Identité visuelle, Supports de communication, Communication globale, Créatifs, Vitrine, Communication web, Web marketing, Motion design, Votre site internet, Marketing digital, Digitaux, Moteurs de recherche, création de sites, Expérience utilisateur, Branding, Communication marketing, Marketing et communication, Motion, E marketing, Crm, Emailing, Plan de communication, Annonceurs, Content marketing, Btob, Prospects, Brand content, Sur le web, Communication sur internet , Agence globale, Agences conseil en communication, Création graphique, Webdesign, Evènementiel, Retour sur investissement, Consultants,  Opérationnel, Stratégie de communication, Projet web, Communication du site, Outils de communication, projet web, Création de site web, Conseil en stratégie, Ergonomie, B2b, WordPress, Sites de communication, Retour sur investissement, Webdesign, Création graphique, Atteindre vos objectifs, Expérience client, Applications mobiles, Mots clés, Taux de conversion, Générer du trafic, Communication on line, Communication btob, Graphisme, Web design, Communication print, Expertise en marketing, Stratégie web, Actions marketing, Identité graphique, Portfolio, Ecommerce, Plaquette, Signalétique, Logotype, Bannières, Influence digitale, Développeur, 

Quelles sont les catégories d’agence qui proposent du Storytelling ?

Agence web, agence de communication, Agence de conseil, Conseil en communication, Conseil en communication, Agence de communication digitale, Agence de communication, Agence de marketing, Agence conseil en communication, Agence de Comm, Agence Interactive, Agence de communication spécialisée, Agence de communication globale, Agence digital, Agences de marketing, Agence de communication web, Agence de pub, Agence webmarketing, Boite de communication, Agence conseil en marketing, Agence de communication, Agence spécialisée, Agence spécialisée, Agences web, Agence de communication visuelle, Agence de branding, Web agency, Agence intégrée, Agence de création, 

 

OH T’AS RI ! est la marque Social Media de MON AGENCE DU WEB, agence digitale spécialisée dans la conquête, la fidélisation, la relation clients, MON AGENCE DU WEB est une agence inbound marketing. Elle répond sur les expertises digitales  suivantes :  le référencement naturel (SEO), le référencement payant (SEA),  Google Adwords, le marketing Automation, le marketing mobile,  l’E mailing, le retargeting, le Growth hacking, la création de site internet responsive  (site web), la refonte de site internet, l’E commerce , des dispositifs (activation) webmarketing.

Les CMS utilisés pour la construction de site  par MON AGENCE DU WEB, sont Word Press, Drupal, Magento, Prestashop.